Activités à faire cet été pendant le confinement dans ta cour

< Retour vers l'accueil

Quatre activités parfaites pour profiter du confinement (et d’un bon steamé!) dans ta cour cet été

Pourquoi chercher midi à 14 h? Cet été, pour trouver ton bonheur, pas besoin de te partir une usine à pain artisanal, de te lancer dans la production de papier hygiénique ou de transformer ton sous-sol en plage de Martinique. Voici quelques idées de plaisirs simples à partager en famille, entre amis ou en tête-à-tête, dans moins de 5 000 pieds carrés!

Organiser un tournoi de croquet en famille

Les golfeurs ont peut-être eu le feu vert, mais y’a pas juste sur le green qu’on peut pratiquer son swing! Parfait pour ta famille, du petit William à la tante Johanne en passant par la cousine Alexandra (dont la manucure est en or 14 carats), le croquet est sûrement l’activité miracle que tu attendais! Garantie sans risque pour ce qui est de la proximité physique, et 100 % fun!

* À ne pas confondre avec le cricket : un sport de balle et de bâton un peu moins bien adapté, à moins de vouloir passer ta journée à aller récupérer ta balle chez le cinquième voisin.

Idée BBQ : une p’tite saucisse grillée pour motiver les troupes

Impressionne tes invités avec un petit lunch inspiré des Français. Le rapport? C’est que le croquet était très populaire au Moyen-Âge en France. C’est pas parce que l’école est fermée qu’on peut pas continuer d’apprendre! Avec du pain baguette, des saucisses fumées jumbo tout bœuf grillées sur le BBQ, quelques tranches de bacon bien croustillantes, de la moutarde et des cornichons, concocte des hot-dogs européens pour rassasier tes olympiens de jardin.

Faire un pique-nique dans ta cour avec des produits locaux

Pourquoi escalader le mont Albert pour déguster ton sandwich au sommet quand derrière chez toi t’attend déjà le set-up parfait? Profiter d’un peu d’air frais, de verdure et de soleil en te délectant d’un bon repas assis dans l’herbe, ça ne te demande que de traverser ta porte-patio… et de retrouver ta nappe à carreaux!

Imiter « Le déjeuner sur l’herbe »

Ça te dit quelque chose? Un certain peintre impressionniste en a fait une toile célèbre : pour immortaliser à ton tour cet été des plus historiques, organise ton propre déjeuner sur l’herbe. Tu peux même proposer aux enfants (et aux grands!) de s’installer avec papiers et pinceaux pour faire votre portrait entre deux bouchées de jambon et d’œufs mollets! Et si tu prévois être en amoureux, et que la hauteur de tes haies de cèdres le permet, tu peux même t’inspirer de la toile originale de ce repas décadent et déguster tes croissants en costume d’Adam.

Le kit du parfait repas matinal sur gazon :

— la nappe carreautée rouge et blanc (un classique, c’t’un classique)

— des assiettes, des verres et des ustensiles en plastique réutilisables

— un panier en osier (100 % kitsch, zéro pratique)

— un thermos rempli de café

— des croissants et autres viennoiseries faites par le boulanger du coin

— des confitures aux fraises du Québec

— du fromage de l’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac

— des saucisses fraîches à la dinde

— des fruits de saison

— des mimosas avec du mousseux de l’Orpailleur (parce que c’est un peu tous les jours samedi)

Improviser un ciné-hot-dog

Après plusieurs semaines à observer les quatre murs de ta maison, l’envie folle te vient de transposer ton salon sur ton balcon? Sans devoir te lancer dans une entreprise monumentale de outdooring digne de Décore ta vie, tu peux improviser en toute simplicité une petite séance de cinéma en plein air, dans le confort de ta cour.

Le seul accessoire dont tu as vraiment besoin, c’est un projecteur : fais aller tes contacts : quelqu’un dans ton entourage en a sûrement déjà acheté un qui accumule la poussière (dans les années 2000, c’était ben populaire). En guise de toile XXL, prends un grand drap blanc (ou deux draps brochés ensemble), puis accroche ta toile au toit pour la laisser pendre devant un des murs extérieurs de la maison.

Pour le confort des spectateurs, quelques matelas gonflables agrémentés de couvertures feront l’affaire (surtout pour ta belle-mère Monique, qui s’endort souvent avant le générique), et une piscine gonflable bourrée de coussins sera le palais royal des enfants.

Pas de Mars Attaque sans gâteries!

Que le vote général ait tranché pour un chef-d’œuvre romantique, western, d’action ou de science-fiction, n’oublie pas ce qui est le plus important quand on va au cinéma : avoir un plat de gâteries devant soi. Tu peux reprendre les classiques (pop-corn, bonbons, chocolat) ou servir des plats plus consistants si c’est l’heure du repas, comme une pizza à la saucisse et aux oignons caramélisés, ou des hot-dogs à la choucroute. Bonheur et réconfort garantis!

Célébrer le Noël du campeur (et les produits québécois!)

Noël, c’est l’amour, et un père Noël en maillot de bain, c’est vraiment glamour. Si t’es du genre à démarrer ta reprise en boucle de Jingle Bells et de Minuit Chrétien à partir du 1er novembre, voici ta chance de sortir ton tourne-disque et de laisser libre cours à ta passion dévorante! Le 25 juillet, c’est le Noël du campeur, une tradition des campings de tentes-roulottes que tu peux aisément reproduire chez toi.

Ressors tes guirlandes (ou sacrifie quelques rouleaux de ton énorme provision de papiers de toilette), tes boules et tes glaçons, et décore ton patio, tes arbres et ton cabanon. Si tu n’as toujours pas enlevé ton set de lumières rouges et vertes de l’arbre d’entrée, c’est le temps de l’allumer fièrement. Les grosses décorations de type bonhomme de neige gonflable et traîneau tiré par 40 rennes sont aussi les bienvenues.

Bûche de Noël et saucisses cocktail à 30 degrés

Après les rigodons de balcon, la chasse aux cannes de Noël dans le fond de la piscine et l’inauguration d’une crèche vivante dans le cabanon, tout ton beau monde aura certainement envie d’un bon repas de réveillon. Combats le feu par le feu : 30 degrés ou pas, personne ne dira non au plateau de saucisses cocktail enroulées de bacon, à la dinde du Québec bien juteuse lentement cuite sur le gril, à la sauce aux atocas de Saint-Louis-de-Blandford et à la bûche triple chocolat. Les odeurs des plats traditionnels évoqueront des souvenirs heureux, comme la fois où le cousin Sylvain était tombé avec l’assiette de nachos extra sauce dans le sapin.

Partager un bon repas avec ceux qu’on aime, ça rend heureux. Que tu sois passionné de sports de précision, d’arts visuels, de Jackie Chan ou de Bing Crosby, cet été passé dans ta cour promet d’être mémorable. Parce que le bonheur d’être ensemble, c’est ce qui compte avant tout, et le prétexte, lui, n’a pas besoin de réinventer la roue!

Produits reliés à cet article

Autres articles qui pourraient t'intéresser

Besoin d’inspiration?

Des idées pour vous inspirer dans votre quotidien.

Découvrir les inspirations

On reste en contact !

Produits, idées recettes, promos, histoires... il suffit de vous abonner à notre infolettre pour ne rien manquer.

Infolettre Lafleur™ / 1580, rue Eiffel, Boucherville (Québec) J4B 5Y1 / 514 858-9000, poste 3123 www.lafleur.com
Toute personne qui donne son consentement à recevoir les infolettres peut retirer ce consentement en tout temps, sans frais, en cliquant sur le lien de désabonnement.